L’efficacité énergétique, ça ne se fait pas comme par magie, ça s’apprend !

Contexte

Présentation du dispositif

FEE Bat est un dispositif de formation construit sous l’égide des Pouvoirs Publics (DGEC, DHUP, ADEME, ATEE). Créé en 2008, comme un programme de formation destiné exclusivement aux entreprises et aux artisans, il s’est ouvert, en 2011, à la maîtrise d’œuvre et aux industriels.
Ces formations visent au développement de compétences sur les économies d’énergie, élément essentiel d’une politique globale fixée à l’époque par le Grenelle de l’Environnement et portée financièrement par les Certificats d’Economie d’Energie.
Sur la précédente période 2011-2013, les quatre programmes développés pour la maîtrise d’œuvre (MOD-MOE 1, 2, 3 et 4) ont remporté un vif succès. De nouvelles orientations plus ambitieuses sont envisagées pour les années à venir dans la ligne de mire de la politique de la Transition Energétique.

Membres du dispositif

Construit sous l’égide des pouvoirs publics DGEC, DHUP, de l’ADEME et d’un Comité de pilotage présidé par l'ATEE qui en assure également le secrétariat et composé de la CAPEB, la FFB, EDF, la SCOPBTP, le CNOA, L'UNTEC, CINOV, d'un représentant de la distribution professionnelle (FNAS, FGME, FNBM) et d'un représentant des industriels (AIMCC).
Coordonné par le Club Certificats d’économies d’énergie de l’ATEE.

Objectif

L’objectif global de ce dispositif de formation:

  • réduire la consommation énergétique moyenne des bâtiments, de 38 % d’ici 2020,
  • construire 100 % des bâtiments avec une consommation en énergie primaire inférieure à 50 kWh/an/m² à partir du 1er janvier 2013,
  • construire 100 % des bâtiments à énergie positive, à partir de 2020.

FEE Bat MOE aujourd’hui

Dans la nouvelle convention signée en 2014, les signataires (le Ministère de l’écologie du développement durable et de l’énergie, le Ministère du Logement et de l’égalité des territoires, EDF, la FFB, la CAPEB, la Fédération Scop BTP, l’ATEE et l’ADEME) se sont, entre autres, engagés à « consolider les acquis et/ou développer un parcours-phare orienté vers les prestations d’études et d’ingénierie et destiné à soutenir l’offre global de travaux de rénovation énergétique ».
Après une brève interruption du dispositif de formation pour la Maîtrise d’œuvre, FEE Bat MOE revient dans l’actualité avec une refonte complète des programmes.

Public concerné

Un parcours phare constitué de 3 nouveaux programmes

Elaborés pour répondre aux orientations nationales du Ministère du Logement, ces programmes devront permettre à la maîtrise d’œuvre de participer au marché grandissant de la rénovation énergétique dans l’existant. Conçus par les acteurs de la maîtrise d’œuvre (CINOV, UNTEC, CNOA, UNSFA, SYNTEC Ingénierie, SYNAMOB,) ils  doivent permettre aux stagiaires de :

  • Connaître et comparer des solutions techniques existantes pouvant être proposées lors de la mise en œuvre d’un projet de réhabilitation avec des objectifs de performance énergétique.
  • Favoriser le dialogue et la transversalité entre les professionnels de la maîtrise d’œuvre et les entreprises de travaux sur leurs pratiques et les enjeux de l’approche globale énergétique du bâtiment.
  • Mettre en perspective le renouveau du rôle de prescripteurs auprès des maîtres d’ouvrage.

 
Deux modules couvrent les aspects techniques, stratégiques d’une rénovation énergétique. Ils offrent aux stagiaires une approche globale de la rénovation énergétique :

  • Module MOE_5a « Rénovation à faible impact énergétique de bâtiments existants : analyse du bâti, élaboration d’un programme et conception de l’enveloppe »
  • Module MOE_5b « Rénovation à faible impact énergétique de bâtiments existants : Equipement et stratégie de rénovation »

Un troisième module aborde quant à lui les approches et outils collaboratifs utiles pour ce type de projet. En effet, les interactions entre corps d’état sont à l’origine de nombreuses malfaçons. Cette formation donne aux maîtres d’œuvres les compétences et les clés pour y palier.

  • Module MOE_6 « Développer les aptitudes collaboratives dans la rénovation énergétique de bâtiments existants »

Une prise en charge financière spécifique et attractive

Ce dispositif de formation s’assure de la qualité du contenu pédagogique des formations et il encadre le coût journalier d’une formation à 250€HT/jour. Chacune des formations suivies par les stagiaires sera cofinancée par EDF dans le cadre des certificats d’économie d’énergie (CEE). Ce co-financement d’EDF (obligé CEE) et des fonds de formations (FIF-PL et FAFIEC) ramène le coût final pour les maîtres d’œuvre à un niveau symbolique.

Modalités de prise en charge des formations 2017

Etape 1

Dans un premier temps, le stagiaire remplit une demande de prise en charge classique sur le site internet de l’organisme concerné (FAFIEC ou FIF PL).

Etape 2

A l’issue de la formation, le stagiaire doit remplir la Demande de Remboursement qu’il a récupérée lors de sa formation auprès de son organisme de formation.

Les formations FEE Bat sont prises en charge dans le cadre du dispositif des Certificats d’économies d’énergie :

  • pour les libéraux de la filière maître d’œuvre (MOE) adhérents au FAFIEC ou au FIF PL
  • par le biais d’un financement apporté par l’obligé fournisseur d’énergie volontaire suivant : EDF

Modalités : l’entreprise ou les libéraux de la filière maître d’œuvre (MOE) émettent une demande de remboursement auprès du FAF/OPCA auquel la personne est rattachée, après avoir réglé le coût pédagogique aux organismes de formation.

 

Pour les formations suivies en 2017, la prise en charge dans le cadre du dispositif des Certificats d'économies d'énergie par EDF est fixée à 40% du coût pédagogique stagiaire inscrit sur la demande de remboursement. Pour les FAF/OPCA, la prise en charge peut aller jusqu'à 60% du montant des dépenses admises en remboursement, dans la limite de 2 500 formations pour la filière de la maîtrise d’œuvre (MOE) pour l’année 2017.


Pour les formations réalisées en 2017, une prise en charge peut aller jusqu’à :

  • la totalité des coûts pédagogiques dans la limite de :
  • 250 € HT ou net/jour/stagiaire pour le module 5.a
  • 250 € HT ou net/jour/stagiaire pour le module 5.b
  • 250 € HT ou net/jour/stagiaire pour le module 6
  • une prise en charge des salaires et charges selon les conditions en vigueur dans chaque FAF/OPCA

Statistiques

Vous pouvez télécharger directement les statistiques du dispositif FEEBAT ici

Formations co-développées par :